«

»

Jul 18

L’échec n’existe pas

L'échec n'existe pas

Bonjour et bienvenue dans ma série de vidéos intitulée “Mon Défi Confiance : Prise de parole en public”.

Dans cette série de vidéos, vous serez non seulement les témoins de ma progression mais aussi mon soutien. Vous allez pouvoir suivre en direct mon défi qui est de vaincre ma peur de parler en public, avec pour objectif de tenir ma première conférence devant des centaines de personnes d’ici 1 an.

Afin de relever mon défi, je suis ma propre méthode : la méthode des 6 Atouts.

Aujourd’hui, j’ai suivi les étapes du sous-atout du challenge et de l’échec.

Pourquoi est-il important de rester mentalement challengé, et Pourquoi l’échec n’existe pas !

Etape 1 : Pourquoi et comment rester challengé mentalement

Dans cette première étape, j’ai repassé en revue toutes les raisons de rester challengé mentalement en permanence.

Et dans mon cas de figure, je me retrouve dans des situations plutôt challengeantes car en tant qu’entrepreneur, je me retrouve à apprendre tout un tas de nouvelles compétences chaque jour.

Apprendre de nouveaux métiers, tels que le marketing, la vente, la technique et la technologie pour mettre en place ces vidéos et les formations en ligne.

Bref, ma zone de confort est bien stretchée et c’est tout l’objet de cette étape du sous-atout.

 

Etape 2 : Comment emprunter le chemin de l’excellence

A cette étape, j’aborde la notion d’effet cumulé consistant à prendre conscience qu’à chaque seconde de notre vie, nous faisons un choix de faire quelque chose de bénéfique pour notre devenir et notre avenir, ou un choix non bénéfique qui cumulé dans le temps finira par nous faire stagner ou pire encore régresser.

De mon côté, je m’engage à créer une nouvelle habitude positive qui m’aidera dans ce défi de parler en public.

Cette habitude consiste à faire une visualisation et affirmation tous les matins et tous les soirs, afin de reprogrammer mon chemin neuronal.

Cette technique qu’enseigne Max Piccinini à son séminaire Destination Réussite, se nomme la VERA alpha croisée.

Pour ma part, mon affirmation ressemble à cela :

Je suis à l’aise pour parler en public depuis une scène !

 

Etape 3 : Comment accepter et utiliser l’échec

Cette étape enseigne qu’il est essentiel de percevoir l’échec comme quelque chose d’inévitable et essentiel pour arriver au succès.

Seule votre attitude déterminera votre réaction à percevoir un échec comme une fatalité ou comme une expérience de laquelle il est possible de tirer une leçon.

Pour ma part, mon attitude se trouve au niveau 5 ou 6, c’est-à-dire que je vois l’opportunité ou je cherche le cadeau dans tout ce qui m’arrive.

De ce fait, je perçois l’échec comme quelque chose de positif et essentiel.

Comme l’écrit John C Maxwell dans son livre « Failing Forward »

« Echoue rapidement, échoue souvent, et échoue vers l’avant ! »

 

Vous aussi vous pouvez participer en répondant  à la question suivante :

Comment percevez-vous l’échec, et que faites-vous pour rebondir de cet échec ?

Partagez ce post
Rejoignez la newsletter

A bientôt,

Jérôme

 

2 comments

  1. DRIDJ

    Bonjour,

    L’echec jusqu’à présent je le vis trés mal, j’en pleurs, ça me met en colère, et je mets parfois du temps à oublié même si je passe à autre chose, l’échec c’est dur surtout si on traverse en parallèle une période difficile où on est plus fragile, merci pour cette vidéo parce qu’elle m’a fait du bien.

    soraya

    1. Jerome

      Si j’ai pu t’aider en quoi que ce soit, cela me fait grand plaisir.
      N’hésite pas à me contacter si tu veux que l’on en parle. Tu peux profiter de 30 minutes de coaching gratuite ici.
      http://agenda.atoutsconfiance.com/schedule/atoutsconfiance/Coaching_individuel

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>