Feb 05

Différence entre la timidité et le manque de confiance en soi

Intuitivement tout le monde comprend qu’il y a une différence entre la timidité et le manque de confiance en soi, mais en quoi consistent ces différences exactement ?

Voyons ensemble les définitions :

La timidité est la peur de l’humiliation et de la désapprobation sociale, c’est-à-dire la peur du jugement et du rejet.

Le manque de confiance en soi est la peur de mal faire, de ne pas être à la hauteur ou de ne pas pouvoir contrôler. C’est aussi la peur de l’inconnu et de l’échec.

La confiance en soi est savoir contourner ou contrôler ses peurs pour passer à l’action malgré elles.
C’est donc d’accepter le jugement d’autrui et les conséquences de ses actes quels qu’ils soient au lieu de rester bloqué et ne rien faire.

En résumé, plus on est timide et plus on se laisse contrôler par ses peurs. Alors qu’au contraire plus on réduit ses peurs ou plus on apprend à les accepter ou leurs porter moins d’intérêt, et plus on reprend confiance en soi.
Les peurs sont donc toujours là, elles ne disparaissent pas. C’est juste notre réaction et notre perception de celles-ci qui changent et qui nous guident vers plus de confiance.

 

Peurs

Timide

Manque de confiance en soi

Confiance en soi

Peur du jugement des autres

X

 

 

Peur de ne pas être aimé

X

 

 

Peur de ne pas être aimable

X

 

 

Peur d’être seul et rejeté

X

 

 

Peur d’être désapprouvé

X

 

 

Peur du conflit

X

 

 

Peur de montrer ses faiblesses

X

 

 

Peur d’être blessé

X

 

 

Peur de ne pas être à la hauteur

 

X

 

Peur de mal faire

 

X

 

Peur de ne pas pouvoir contrôler

 

X

 

Peur de l’inconnu

 

X

 

Peur d’échouer

 

X

 

Peur de réussir

 

X

 

Peur de la mort

 

X

 

Anxiété

 

X

 

 

 

 

 

Evidement on peut être timide ET manquer de confiance en soi, cumulant ainsi les peurs de chacun.

 

Comportement

Timide

Manque de confiance en soi

Confiance en soi

Obsession d’être aimé

X

 

 

Se plier aux désirs des autres

X

 

 

Crainte des autres et de leurs jugements

X

 

 

Se demander ce que les autres pensent de soi

X

 

 

Se demander comment les gens vont réagir à nos faits et gestes

X

 

 

Impression d’être jugé

X

 

 

Se sentir observé

X

 

 

Se sentir évalué

X

 

 

Sentiment d’inexistence

X

 

 

S’isoler

X

 

 

S’auto apitoyer

X

X

 

Sentiment d’être incompris et victime d’un destin injuste

X

X

 

Interprétation dramatique des réactions des autres

X

X

 

Se dénigrer

X

X

 

S’énerver

X

X

 

Reporter la faute sur les autres

X

X

 

Se sentir coupable de quelque chose

 

X

 

Se demander si nous aurions dû faire autrement

 

X

 

Se demander si nous aurions pu mieux faire

 

X

 

Regretter ses actions

 

X

 

Stress

 

X

 

Se saboter

 

X

 

 

 

 

 

Christophe André et Patrick Légeron, psychiatres à l’Hôpital Sainte-Anne à Paris analysent dans leur livre La Peur des Autres (Editions Odile Jacob, 1998) le trac, la timidité et d’autres formes d’anxiété sociale, dont ils décrivent les manifestations psychologiques les plus fréquentes :

  • Appréhension à se retrouver en point de mire de la part d’autrui ; se sentir observé, se croire évalué, penser que cette évaluation est négative.
  • Perception excessive de sa vulnérabilité : se sentir fragile, transparent aux yeux d’autrui, peu apte à se protéger, à se défendre, maladroit pour se contrôler et contrôler la situation, peu performant.
  • Autodévalorisation importante de ses propres comportements sociaux, même adaptés.
  • Surévaluation des exigences existant dans une situation ou une relation donnée.
  • Sentiment d’une agressivité latente ou potentielle de la part d’autrui : les autres sont plus puissants, plus compétents, et peuvent agresser en paroles ou en actes.
  • Hypervigilance portée à ses propres manifestations d’anxiété.

 

La timidité est le fruit d’un conditionnement négatif répété, d’expériences et d’apprentissages qui ont renforcé nos peurs et nos croyances, puis généralisé et automatisé les comportements associés. C’est donc en changeant : notre perception des choses, notre attitude et notre image de nous-même, que l’on peut combattre sa timidité et son manque de confiance en soi.

Comment changer nos perceptions du monde et des autres ? Comment transformer nos croyances limitantes et le sens que nous donnons à nos expériences ? Comment changer notre attitude ? Comment gérer nos émotions et faire évoluer nos comportements ? Comment changer notre pensée pour pouvoir choisir nos émotions et influencer les actions qui en découlent ? Comment révéler enfin notre véritable personnalité, devenir celui ou celle que l’on est vraiment, s’épanouir, vivre pleinement notre vie en harmonie avec les autres ?  C’est ce que nous verrons au fur et à mesure dans les articles à suivre.

 

 

Lecture conseillée :

Légeron, A. et Légeron, P. (1998). La Peur des Autres, Paris: Éditions Odile Jacob.

2 pings

  1. […] Article sur la différence entre timide et confiance en soi […]

  2. […] La difference entre la timidité et le manque de confiance en soi […]

Leave a Reply

Your email address will not be published.